Schma

 

L'assainissement non collectif, appelé aussi assainissement autonome ou individuel, est une technique à part entière d'épuration des eaux usées domestiques lorsqu'un immeuble n'est pas raccordé ou non raccordable au réseau d'assainissement collectif. D'ailleurs, c'est une obligation réglementaire d'avoir un système d'assainissement non collectif complet et qui épure correctement dès lors que l'habitation n'est pas desservie par des canalisations d'égouts.

Un système d'assainissement autonome comprend plusieurs ouvrages : les canalisations de collecte des eaux usées, le prétraitement, le traitement et l'évacuation. Différentes techniques existent : des techniques rustiques (fosse toutes eaux, filtre à sable ...) et d'autres plus récentes (massifs filtrants, micro-station d'épuration) cohabitent depuis l'arrêté du 7 septembre 2009.

Ce mode d’assainissement non collectif, dès lors qu’il est conçu dans les règles de l’art et correctement entretenu, constitue un mode d’épuration des effluents qui trouve toute sa justification.

La loi sur l’eau de 1992 a prévu que les communes, déjà chargées de l’assainissement collectif, s’assurent du bon fonctionnement de l’assainissement individuel. La loi sur l’eau et les milieux aquatiques de 2006, est venue renforcer ce dispositif afin de limiter les impacts sur l’environnement de tous les types d’assainissement.

Pour assurer ces nouvelles compétences, le législateur a imposé aux communes la création du Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC).

 

Filtre__sable_vertical

  Filtre à sable vertical

 

Les missions du SPANC

 

Les installations existantes

Le contrôle des installations existantes consiste en un diagnostic de bon fonctionnement et de bon entretien, qui vise à :

- identifier, localiser et caractériser les dispositifs de l’installation ;
- repérer l’accessibilité, ainsi que les défauts d’entretien et les signes d’usure éventuels ;
- vérifier le respect des prescriptions techniques réglementaires en vigueur lors de la réalisation ou réhabilitation de l’installation ;
- constater que le fonctionnement de l’installation ne crée pas de risques environnementaux, de risques sanitaires ou de nuisances.
 
 
 
Filire_coco

  Mise en place d’une filière coco

 

Les installations neuves ou réhabilitées

Dans le cas des installations neuves ou réhabilitées, le contrôle technique se réalise en deux parties :
- la vérification du projet au dépôt du dossier et avant tout travaux ;
- la vérification de l’exécution des travaux, avant remblayage.

 

Contrôle de la conception du dispositif d’assainissement non collectif

Avant tout travaux, le propriétaire ou son représentant doit :

- retirer le formulaire de déclaration d’installation ou de réhabilitation d’un dispositif d’assainissement non collectif ;

- réaliser une étude de sol conforme au règlement de service, article 16, qui déterminera le type de dispositif à mettre en place, son dimensionnement et son implantation.

Ce dossier, complété et signé, avec les pièces complémentaires, doit être retourné au SPANC, qui, après une visite terrain, formule un avis sur la conception écrit favorable, favorable sous réserves (la réalisation de l’installation devra prendre en compte les réserves émises par le SPANC), ou défavorable (le projet est rejeté et un nouveau projet devra être présenté).

 

Contrôle de la réalisation du dispositif d’assainissement non collectif

Le SPANC doit être informé du démarrage des travaux dans un délai raisonnable, afin de planifier les contrôles de réalisation. Les travaux doivent impérativement respecter le projet validé, aucune modification (nature, dimensionnement, implantation, etc.) ne se fera sans l’accord du SPANC. Le contrôle est réalisé avant remblayage des ouvrages, afin de vérifier la nature et le dimensionnement des dispositifs, leur implantation et le respect des distances réglementaires, etc.

À l’issu de ce contrôle, un compte-rendu de visite sera adressé au propriétaire, avec un avis favorable, favorable sous réserves ou défavorable. Dans les deux derniers cas, l’avis est expressément motivé, et une liste de préconisations sera formulée concernant l’entretien, les travaux ou aménagements nécessaires.
 
 

Le diagnostic obligatoire dans le cadre de la cession d’un bien immobilier

À compter du 1er janvier 2011, et conformément à l’article L1331-11-1 du code de la santé publique, lors de la vente de tout ou partie d’un immeuble à usage d’habitation non raccordé au réseau public de collecte des eaux usées, le document établi à l’issue du contrôle des installations d’assainissement non collectif est obligatoirement joint au dossier de diagnostic technique prévu aux article L271-4 et L271-5 du code de la construction et de l’habitation. Le vendeur, aux termes de l’article 1641 du code civil, engage sa responsabilité pour vice caché s’il ne signale pas à l’acquéreur la non-conformité de son installation d’assainissement non collectif.

Dans le cadre de la cession d’un bien immobilier, le SPANC en charge des contrôles est le seul compétent pour fournir ce document à joindre au dossier de diagnostic technique, et sa durée de validité est de trois ans.
En cas de non-conformité de l’installation lors de la signature de l’acte de vente, l’acquéreur doit faire procéder aux travaux de mise en conformité du dispositif dans un délai d’un an suivant l’acte de vente.
hgfx
 
 
 
 
Tranches_dpandage

Tranchées d’épandage

 

Entretien des installations

Votre habitation est équipée d’un système d’assainissement non collectif pour le traitement de vos eaux usées. Le bon fonctionnement de cet équipement impose une vidange et un nettoyage régulier. En effet, ces opérations assurent l’efficacité de votre système d’épuration et garantissent le respect de l’environnement.

La vidange est d’ailleurs prévue par la loi (Code de la Santé Publique, article 1331-1).

Pour vous aider à réaliser cette opération avec plus de facilité et à moindre coût, le Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC) de la Communauté de Communes du canton de La Ferté Saint Aubin, a sélectionné l’entreprise EAL avec laquelle il a défini un service adapté, à tarif négocié.

Si celui-ci vous intéresse, merci de bien vouloir nous retourner le bon de commande  ci-joint.

Le prestataire prendra ensuite contact avec vous pour fixer un jour et une heure de rendez-vous.

 

Documents téléchargeables

Règlement du SPANC

Formulaire de demande de mise en place

Demande d’entretien

 

Adresse utile

http://www.assainissement-non-collectif.developpement-durable.gouv.fr/

 

Contact

Benoit DELOHEN

Service Public d’Assainissement Non Collectif

Hôtel de Ville

Place Charles de Gaulle

45240 La Ferté Saint Aubin

02 38 61 93 85

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cartographie

carte

La lettre de la comcom

lettre

Météo

  • 23 Sep 2017

    Mostly Cloudy 21°C 5°C

  • 24 Sep 2017

    Mostly Cloudy 23°C 9°C